dimanche 13 octobre 2013

Ruisseau des gorges

La descente en vidéo.
  

Tu lu tut tut … tu lu tut tut … tu lu tut tut …
Réveil … 5h30 du mat’ … mal dormi on est le 13/10/13
Bon allez debout tout de suite car si je me rendort c’est foutu… En plus le frangin n’aime pas quand je suis en retard.  P’tit dèj … une douche et je pars d’Ornans pour aller vers Torpes.
 
Ding Dong ou plutôt Toc Toc Toc car il en a qui dorme encore.
Salut … Salut : t’es en retard ? … pour une fois c’est pas moi
On part de Torpes pour Berthelange chercher notre guide Guillaume

Re Toc Toc Toc
Salut…. Salut … Salut
En route vers Fraisans pour prendre le matériel
 
Bling Bling Poc, 
- çà on prends !
- çà on prends !
- çà, on prends ! 
moi je trouve qu’on prends beaucoup de chose. 

En route pour Vaux les St Claude dans le jura (depuis Ornans il y avait plus court). Finalement nous serons 3 : Jérôme, Guillaume et moi (Jonathan). Mon frère et moi on est un peu grippeux … et grippé mais rien à voir avec ceux qui devait venir avec nous, qui, dirons nous, est une maladie que les chauves souris n’aiment pas avoir.
Arrivée au parking, un p’tit café, 1h00 de marche (de montée SVP) : j’savais bien qu’on avait pris trop de matos …    Beaucoup de champignons … dommage qu’on y connaisse rien.
Plouf !! Premier pied dans l’eau, premier rappel : Ca y est j’ai repris mes repères … c’est comme le vélo ça s’oublie pas (sauf qu’il faut toujours bien revisser le mousqueton).
Hop Hop Hop ! : drôle de cri de guerre de Guillaume qui n’arrêtera pas de la journée
(Eh oui, le canyon était long , il fallait avancer !...Guillaume)
 Et on enchaîne des cascades et des cascades et des cascades. Le truc qui m’étonneras le plus … j’aurai toute la journée l’impression qu’on est descendu beaucoup plus bas que ce que l’on a monté à pied. En fait non … drôle de sensation que celle d’être un peu perdu. Plus on s’enfonce plus il y a d’arbres au travers du canyon
On dit alors : « Soit fort dans le canyon du ruisseau des gorges « Le forestier » » … quelle belle maxime (Le Forestier) non rien à voir
Vrooum : gros bruit sourd pendant une manip … on ne saura jamais ? un orage non, un avion, peut être, un cailloux, apparemment non on a toujours nos casques sur la tête. Petit casse croute, il fait vite froid … on repart. Toujours plein de rappels. Et finalement arrivée à la sortie d’un petit barrage. 

10 minutes de marche pour rejoindre la voiture. Il est 17h30. 1 apéro surprise avec bière saucisson, comté, et pâtisseries… le régal et rencontre d’un canyonneur très local … passionné en plus (dont j’ai oublié le nom)
(Il s'agit de Dom -que tout les canyoneurs spéléologues jurassien connaissent au moins grâce à son topo- venu partager par procuration un peu de notre descente, une mésaventure spéléologique l'éloignant depuis quelques temps de ses chères canyons. "Encore Merci Dom pour tes conseils toujours très éclairés sur les conditions de descente des gorges et rivières du Haut Jura !"  Guillaume) 

Retour à la maison … bien crevé et hyper content
Rrrrrrrr.rrrrrr.rrrr dodo

Merci Guillaume de ne pas avoir annulé.

Jonathan
Apprenti canyoneur

5 commentaires:

  1. sympa le style!
    vous n'avez pas de photos?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  2. Non, on n'avait pas d'appareil mais par contre un petit montage vidéo est en préparation. On mets ça bientôt en ligne.

    RépondreSupprimer
  3. trop bien choisie la musique pour le montage. bien vu!

    RépondreSupprimer
  4. Oui, je trouve aussi. C'est Jérôme qu'il faut féliciter. C'est lui le monteur.

    RépondreSupprimer