dimanche 21 avril 2019

Semaine vacances LAGAF Saint-Jeannet ( jour 2)



Via ferrata de Lantosque dimanche 21 avril

La famille Bailly-Maitre est arrivée hier soir .

Pendant que le restant du groupe part en canyon au Vallon de la Maglia , nous partons à Lantosque pour la via dans les gorges de la Vésubie ( Suzanne, Hector , Florian , Philippe , Sylvie et moi ).
Le début : affluent de la Vésubie

Hélène et Denise nous guette sur la première partie , puis vont visiter le village


 Le début s'effectue dans les gorges d'un petit affluent qui traverse le village , puis on rejoint les gorges de la Vésubie ou le débit est important. On termine par une bonne montée bien verticale d'une cinquantaine de mètre  qui permet de finir soit par une grande passerelle bien aérienne ou une tyrolienne d'environ 100 m qu' Hector s'arrangera pour la faire 2 fois...

La team LAGAF

Merci à Guillaume pour son conseil à propos du choix des poulies !!.........

Nous irons casser la croute sur la route du col du Turini , après le village de la Bollène-Vésubie  , au début du canyon de la Bollène que Guillaume nous avait demandé d'aller voir pour le débit. Nous aurons la "chance" de rouler au beau milieu d'un rallye automobile !!!!.....

Fefe

On rejoint la Vésubie
La tyro finale

























 

samedi 20 avril 2019

Semaine vacances LAGAF Saint-Jeannet ( jour 1 )

Samedi 20 avril  Canyon Riou de Gourdon

On se croirait à Abbey Road !
Arrivés la veille (Sylvie et Fefe ) et dans la nuit pour d'autres ( Guillaume , Jérôme Jonathan et Philippe ), nous attaquons notre séjours par un petit canyon d'échauffement.
Départ  en fin de matinée pour Gourdon , joli village médiéval perché . Pas de navette , nous nous garons sur le parking à touristes  .





Petite marche de 15 mn pour accéder au Riou , le canyon commence par une C22 , on enchaine une vingtaine d'obstacles avec quelques sauts et on termine par une C22  . Canyon orienté plein sud , le soleil nous accompagne pendant toute la descente.



 











Nous le descendons en 3 h ( temps donné sur le topo ) et la remontée jusqu'au village nous prendra 35 mn qui paraitront une éternité pour Sylvie....... Et la belle terrasse ou nous aurions pu boire une bonne bière était fermée depuis 5 mn !!!!

Fefe

 

lundi 22 octobre 2018

La source de l'Ain à sec

Profitant de cette période de sécheresse et d'un info-mail du CDS 39 , j'ai proposé d'aller explorer cette source .
Rendez-vous est pris pour le lundi soir. répondent à l'invitation Hector, Florian, Johanna et Anthony.
Nous montons en Kangoo et nous garons au bout du chemin à 100 m du site.
Quelle surprise en voyant ce gouffre béant , et sa ligne d’Ariane à l'air ......






La descente se fait dans les galets , tout est propre . La rivière a profité d'une faille bien visible et très haute.

Nous arrivons sur un petit bassin hyper clair où se baignent une ou deux truites qu' Hector veut attraper à la main , tel Golum ....


Nous hésitons pour la suite , escalade dans la faille ou passage plus étroit ? Finalement nous arrivons au siphon final toujours aussi limpide.

Et c'est là que nous casserons la croute ( finalement sans truite ! ) avant de rentrer avant minuit à la maison.

Fefe




dimanche 7 octobre 2018

Première spéléo à Mont de Laval (Haut Doubs) Gouffre des 6 blaireaux ou trou du Luc



Au lycée, un copain, le Luc, me parle d'un trou qu'il a trouvé dans les bois vers chez lui. Il
me dit que le trou fait une vingtaine de cm de diamètre et que quand il lance un cailloux
dedans, il met 10 s à arriver en bas. Cela me parait beaucoup. J'en parle à Anthony, Fefe,
Nanard et Philippe et nous décidons d'y aller le dimanche 7 octobre, à part Fefe qui ne peut
pas.

– Rendez vous à 8h30 au local. Une fois arrivés, Philippe m’appelle pour me dire qu'il prépare seulement ses affaires de spéléo (c'est ma première sortie avec Philippe, et Anthony m'avait prévenu que le Philippe et les horaires c'était quelque chose). On prend le matos dont on a besoin
et on passe ensuite chercher le Philippe.
– Le Florian nous emmène jusqu’à Mont de Laval ou je retrouve le Luc.
– On va voir le trou qui a l'air très prometteur. On élargit un petit peu l'entrée pour pouvoir passer. On équipe avec une corde de 40m. Anthony et moi, nous équipons, et je descends le premier.
– En descendant, je me rends compte que c'est en fait une faille d'environ 50 cm de large et 35 m de profond. Pas mal pour une première ! Les parois sont recouvertes de mondmilch (lait de lune) sur environ 5cm, une espèce d'argile.

– Une fois en bas, Anthony me rejoint. Il tape un spit en descendant, là ou la corde frotte un peu. La
faille part des deux côtés. À gauche, c'est un cul de sac et à droite ça à l'air plus
prometteur. On continue donc sur la droite. On redescend ensuite en pente douce de
5 m de dénivelé, à environ 15 m de l'endroit ou nous étions descendus. On s'arrête sur une étroiture.
– On distingue une suite .
– Philippe me rejoint et Anthony remonte. On réfléchit au fait de casser l'étroiture au
perfo, étant donné qu'on a 5 batteries. Philippe remonte et on m'envoie le perfo.

C'est ensuite le Père Bailly-Maitre et le Luc qui descendent.
– Je commence à buriner pour pouvoir passer.
– 30 min plus tard, en ayant déchargé seulement une batterie et demi, ça passe.
– Je demande si Anthony redescend voir, quand tout à coup j'entends « À l'apéro »,
c'est Philippe, l'ancien spéléo qui a soif. Je me dépêche donc de remonter, on verra
cette étroiture plus tard.

– On pique-nique tous ensemble à un point de vue, à environ 20 m du trou, c'est magnifique.
– Après avoir bien mangé, je redescends avec l'Anthony. L'étroiture me paraît plus petite qu'avant manger, tellement petite qu'Anthony ne passe pas et moi tout juste, en enlevant le baudrier. Tout
ça pour avancer de 2m de plus. C'est un cul de sac comme l'autre côté. Une grande coulée de calcite  « bouche » la faille.
– L'après-midi, nous faisons une petite grotte de 400m sans corde (n'est-ce pas M. Luc
qui a voulu emmener une corde, qui n'a servi à rien et que j'ai du laver).
– Merci à Luc de nous avoir montré ce trou ainsi qu'à Anthony, Philippe, Nanard et Florian.
– Fin de chantier, à bientôt.

Hector






samedi 4 août 2018

FEUX D'ARTIFICE A LA CHEMINEE

Comme tous les ans , la commune , le comité des fêtes et la société Arti-show  ont demandé notre aide pour installer les feux d'artifice en haut de la cheminée des forges de Fraisans.
Le rendez-vous est pris pour le samedi 4 aout à 15h  . Hector , Florian et moi rejoignons les artificiers déjà à l’œuvre dans le parc. Le matériel est amené , les consignes données : même installation que l'année précédente.

Hector monte en premier avec la corde en place depuis l'année dernière en s'assurant sur le câble de vie. arrivé en haut , il remet en place la nouvelle corde et je le rejoint.

Florian nous attache les 2 jeux de fusées.

Hector est à la caméra , à la visseuse à choc , à la mise en place des fusées horizontales et verticales......

Voici les 2 vidéos qu'il a tournées lors de l'installation et plus tard lors du tir des feux.